Chaîne Online News

Actualités en ligne / News On-Line

Grande Bretagne - Robert Burns

Méditation personnelle par Mike Shepley

« Burns Night » (le 25 janvier), marque l’anniversaire du plus grand poète écossais, Robert Burns, dont les écrits, les vers et les chansons sont célébrés dans le monde entier.

Il est connu sous le nom de Rabbie Burns, le fils préféré de l’Ecosse, et parfois surnommé le Poète laboureur, Robden du Solway Firth, le Barde de l'Ayrshire ou, tout simplement et avec affection, le Barde. Il s’est fait tout à tous…

Le 25 janvier, des Soupers traditionnels en hommage à Robert Burns (né le 25 janvier 1759 et mort le 21 juillet 1796) sont organisés d’Alloway (lieu de naissance de Burns en Ecosse) jusqu’aux contrées les plus éloignées du globe – si de tels lieux existent.

Ce qui entraîna la chute de Tam dans le merveilleux poème de Burns, « Tam O'Shanter », était l’ale et le scotch ou peut-être, la combinaison des deux ! Dans ce poème, Tam subit la colère de sorcières à Alloway Kirk qui le prennent en chasse. Il est seulement sauvé d’un destin tragique par les rives accueillantes du fleuve Doon. Une fois de l’autre côté du pont, les sorcières ne peuvent plus le poursuivre.

Sur l’un des tableaux accrochés dans ma salle à manger, le visage de Tam a été remplacé par celui d’un Shepley, barbu et plus jeune. Bien que je sois monté à cheval et que j’aie souvent apprécié de la bonne ale, des vins fins et occasionnellement, du whisky, je n’ai jamais, à ma connaissance, été pourchassé par des sorcières !

En écrivant ces mots au soir du 25 janvier 2012, des milliers de haggis (panse de brebis farcie) seront partagés lors de Soupers en hommage à Burns, non seulement en Ecosse mais aux quatre coins du monde, telle est la magie de cet homme. Inévitablement, beaucoup réciteront Tam O'Shanter, mais dans chacune des célébrations, sans exception, notre noble haggis sera à l’honneur.

Les autorités se sont peut-être immiscées dans nos traditions de pêche, dans la politique et dans notre quotidien, mais elles ne pourront jamais remplacer l'unique haggis, qui règne en souverain en tant que l'une des meilleures « saucisses » du monde.


Ci-dessus à gauche : Mike Shepley (2ème à droite) en kilt écossais avec sa femme et deux chefs de l'hôtel JW Marriott à Dubaï ; À droite : Mike Shepley chez lui en Écosse
         

Partners