Chaîne Online News

Actualités en ligne / News On-Line

Allemagne Dîner Amical

Bailliage de Baden-Schwarzwald, Inzlingen, le 3 décembre 2011

C’est dans le cadre merveilleux d’Inzlinger Wasserschloss, demeure ceinte de douves datant du XVème siècle, que le Bailliage de Baden-Schwarzwald a organisé un dîner le 3 décembre 2011.

Pour le plaisir des connaisseurs de la Chaîne des Rôtisseurs, la salle Reichensteiner avait été décorée dans un style festif pour marquer le début de l’Avent. En plus d’un menu excellent préparé dans les cuisines du château par le Chef Sepp Beha, Officier Maître Rôtisseur, nous avons eu le privilège de déguster une sélection de vins produits par Weingut Ruser à partir de vignes situées sur la montagne de Tullinger à Lörrach (à proximité de la frontière franco-suisse). Le viticulteur Karlheinz Ruser était venu nous présenter les trésors de sa cave en personne.

Le Maire d’Inzlingen, Marco Muchenberger, faisait partie des invités de marque et en dépit du fait que le samedi est traditionnellement une soirée chargée pour les restaurateurs, Waltraud et Roland Burtsche, de l’hôtel Colombi de Freiburg, et Gilian et Hansjörg Hechler, de l’hôtel-restaurant Mühle de Binzen, nous avaient fait l’honneur de leur présence.

Le Bailli, Professeur Friedrich Rentsch, a accueilli les convives par ces paroles : « Je suis heureux qu’une fois encore, nous puissions célébrer les trois C : cuisine, culture et caves, alliés au charme et au flair uniques du sud de la région de Baden, telle que je l’ai toujours connue ». Un apéritif de Chasselas Pinot Cuvée – vin pétillant fermenté en bouteille – a ensuite été servi, avec en amuse-bouche, un délicieux bœuf tartare.

Une fois les convives assis, le repas a commencé par du homard tiède du Maine avec une sauce parfumée à la vanille de Tahiti. Un Tüllinger Sonnenbrunnen Weißer Burgunder Auslese 2012, et ses 12 g de sucre résiduel, formait un accom- pagnement parfait.

Le plat suivant était du flétan grillé servi sur de la polenta, avec huile d’olive verte et truffes noires d’Ombrie (Italie). Le Grauer Burgunder Spätlese 2010 de Weiler Schlipf – unique vignoble de Weil-am-Rhein – s’accordait à merveille avec les saveurs de ce mets.

En plat principal, un caneton de Barbarie croustillant, superbement accompagné par un Weiler Schlipf Pinot Noir Spätlese 2009. Ce vin rouge est vieilli pendant deux ans en petits fûts de chêne et dégage de riches arômes de baies rouges. Le dessert, une tarte tiède aux coings avec une sauce à la vanille et une crème glacée à la frangipane, a conclu ce merveilleux dîner.

Échangeant son tablier de chef pour un smoking, Sepp Beha nous a divertis avec sa deuxième passion : le chant. Baryton, il nous a donné un concert bref mais non moins remarquable, accompagné au piano par Tobias Lindner. Les mélodies de Schubert, Mozart et, pour terminer, une interprétation de Wien Wien nur Du allein de Rudolf Sieczynski, ont été saluées par des applaudissements retentissants.

Partners