Chaîne Online News

Actualités en ligne / News On-Line

Philippines Dîner indien

Manile, le 30 août 2012

Dans le cadre de la série d’événements à thème, les membres de l’Ordre Mondial pour le Bailliage de Manille ont organisé un « Dîner de Trois » indien au restaurant Kashmir, établissement gastronomique le plus ancien de Manille.



La cuisine indienne est un merveilleux mélange d’épices, de saveurs et de subtilité. Elle comporte un important élément végétarien et, pour des raisons religieuses, les viandes se limitent aux volailles, à l'agneau et au mouton, en plus des poissons et fruits de mer.

La plupart des plats servis pendant le dîner venaient de la province de Sindh, où la plupart des Indiens des Philippines ont leurs racines. Les mets ont été choisis pour évoquer le souvenir des recettes traditionnelles du passé, selon la manière dont Nanni (terme affectueux désignant les grand-mères en Inde) les préparait avec amour.

Le chiffre trois revêt une importance particulière dans la culture indienne. Il représente les trois stades de la vie : le passé, le présent et l’avenir (ou la naissance, la vie et la mort). Le 3 est également significatif dans la religion, l'Hindouisme comportant trois Dieux : Brahma, le Créateur, Vishnu, le Préservateur, et Shiva, le Destructeur. Et plus important encore, le chiffre 3 représente la chance et la bonne fortune.



Notre Dîner de Trois comprenait :

- Un trio d’entrées

- Un trio de cuisines de rue, notamment un mini dosa avec du chutney à la noix de coco très apprécié

- Un trio de légumes


Un sorbet de sirop à la rose
a été servi comme interlude à la vaste sélection de mets.



Les palais dûment rafraîchis, nous avons poursuivi le festival culinaire avec :

- Trois plats de fruits de mer Tandoori

- Un trio de mouton : côtelette grillée, biryani et le groupe de plats à base de riz qui constitue le Kabsa

 - Trois desserts : gulab jamun ; kulfi à la mangue ; barfi à la noix de coco



De la bière indienne « Kingfisher » a été servie tout au long du repas. Pour le vin, ayant comme consigne d’apporter leur propre bouteille, les membres et leurs invités ont pu s’amuser à découvrir lequel parmi leurs breuvages préférés – on leur avait recommandé de limiter leur sélection au vin pétillant, Riesling, Gewürztraminer et Shiraz – s’accordait le mieux aux plats.

Federico Borromeo, Bailli

Partners