Chaîne Online News

Actualités en ligne / News On-Line

Luxembourg Excursion en Alsace

Le 6 novembre 2011

Le programme de l’excursion

- Visite du village Mittelbergheim, classé « plus beaux villages de France »
- Présentation du vignoble par le syndicat des vignerons
- Apéritif à l’Hôtel de ville
- Déjeuner à l’Hôtel-Restaurant « Au Bœuf Rouge » à Niederschaeffolsheim
- Visite et dégustation au Domaine Loew à Westhoffen

Visite à Mittelbergheim
Mittelbergheim est un petit village viticole pittoresque classé parmi les 152 plus beaux villages de France. Il est situé sur la Route du Vin au cœur de l’Alsace, à distance égale de Strasbourg et de Colmar. Dans son écrin de vignes, presque au sommet d’une colline, le village avec ses deux clochers et ses toitures anciennes offre l’image d’un site remarquable. Une promenade dans les rues du village révèle la richesse de son patrimoine : maisons vigneronnes du 16ème et du 17ème siècle, hôtel de ville du 17ème siècle (classé monument historique), moulin à huile, pressoirs en bois, …

 

L’œnothèque de Mittelbergheim

Un trésor se cache dans la magnifique cave voûtée de l’Hôtel de Ville de Mittelbergheim, rénovée par le Syndicat Viticole. Derrière une grille en fer forgé, se trouve une collection de vins des vignerons du village. Cette œnothèque pourra contenir jusqu’à 5.400 bouteilles. La plus ancienne bouteille : un Sylvaner Zotzenberg, date de 1959. Chaque année, une dégustation « à l'aveugle » est organisée pour sélectionner les vins les plus structurés et les plus aptes au vieillissement.

 

 

La tulipe sauvage de Mittelbergheim
Une rareté pousse dans le vignoble autour du village de Mittelbergheim : la « tulipa sylvestris ». Cette plante appartenant à la famille des liliacées mesure environ 30 cm de haut, et sa fleur de 3 à 5 cm est jaune d’or. Elle fleurit généralement en Avril, d’où le choix de son nom commun : « avant-Pâques ». Elle affectionne plus particulièrement le vignoble, ainsi qu’une terre argileuse ou argilo-limoneuse.

Hòtel-Restaurant « Au bœuf Rouge »
Le Chef du Bœuf Rouge, François Golla, Vice-Conseiller Culinaire du Bailliage d’Alsace, propose une remarquable cuisine qui, sans renier la tradition, fait la part belle à la création, à l'innovation et à l'ouverture sur le monde. Digne successeur de son père Paul, François a, comme lui, l'amour du beau et bon produit. Qu'il soit du terroir ou qu'il vienne d'ailleurs, le produit s'ennoblit lorsqu'il passe par les mains du créatif Chef du Bœuf Rouge.

D'ailleurs, ne soyez pas étonnés de voir la carte changer en permanence ! Pour François Golla, c'est le produit qui, par sa fraîcheur, sa qualité, son adéquation à la saison, dicte sa loi au Chef et l'inspire. Après, c'est l'affaire de l'artiste...

Située non loin de Strasbourg, Haguenau et Saverne, le Bœuf Rouge offre un cadre élégant, champêtre, bien loin du vacarme de la ville. Ici, tout est mis en œuvre pour faire de ces instants passés à table, un moment parfait : le cadre, l'accueil et le service contribuent, au même titre qu'une cuisine exceptionnelle, au sentiment d'une expérience unique et inoubliable.

François nous a régalé avec ce menu gastronomique:

- Consommé de chanterelles, ravioles et poudre de chanterelles, dès de foie gras

- Filet de limande-sole saisi au beurre salé, aux noisettes du Piémont et écume de citron

- Quasi de veau servi rosé, cannellonis au gratin, quelques champignons des bois

- Les gourmandises du Père Noel

- Petits fours et mignardises

 

Domaine Loew
Au cœur de son métier, Etienne Loew, Vice-Echanson du Bailliage d’Alsace, inscrit le respect du terroir, de la vigne et du vin. Le respect du terroir passe par sa compréhension, afin de combiner au mieux ses caractéristiques géologiques et climatiques avec les exigences du cépage.

 

Respecter la vigne, c’est la cultiver selon les règles strictes avec une connaissance approfondie de son écosystème. Respecter le vin, c’est sélectionner grâce à la récolte manuelle les raisins à leur apogée en refusant le matraquage œnotechnique.

Héritier d’une famille présente à Westhoffen depuis le XVIIIème siècle, Etienne a repris en 1996 la tradition viticole de ses Ancêtres. Plein de passion et de projets, il est soucieux de conserver le meilleur des legs du passé.

Lino Intini
Chargé de Presse

 

Partners