Chaîne Online News

Actualités en ligne / News On-Line

États-Unis Chapitre

Bailliage de Palm Beach (Floride), le 17 décembre 2012

Lors d’une douce soirée d’hiver, le Mar-a-Lago Club a été le cadre de la Cérémonie des Intronisations et du Dîner de Gala annuel marquant les fêtes de fin d’année du Bailliage de Palm Beach. Le sapin de Noël scintillait lorsque les 70 membres et invités ont pénétré dans le Grand Salon, avec l’accompagnement des musiciens de l’Encore Chamber Players.



En ouverture de la soirée, le Bailli Melisande Wolff et le Bailli Provincial Dr Charles Radlauer ont accueilli les nouveaux membres : Dr Elias Golstein, Dr Louis Klionsky, Matt Lull, Daniel Aram Mushegian, Jeny Kerin et Sara Satenig Mushegian.



Pendant la réception, les hors-d’œuvre, accompagnés par un champagne Louis Roederer Rosé 2007, incluaient du foie gras, du saumon d’Écosse et de délicats sandwiches au concombre et au cresson. Nous nous sommes également laissé tenter par un fish ‘n’ chips, servi avec un vinaigre de malt en option.




Une cloche nous a invités à prendre place pour le dîner officiel dans la salle de restaurant originelle du Mar-a-Lago, où les tables avaient été superbement dressées en vue des quatre plats de l’Olde Englishe Repast.



En entrée, six huîtres de Blue Point ont été servies sur leur coquille, accompagnées de « sévruga américain », à savoir, du caviar d’esturgeon spatule. Les notes d’agrumes et la formidable minéralité du Vougeot 1er Cru « Le Clos Blanc de Vougeot » 2009 du domaine de la Vougeraie ont bien résisté face à la richesse du caviar.

De la « Lady Curzon’s Mock Turtle Soup » a suivi. Il s’agissait d’un plat complexe alliant curry et langue de veau, associé à un Sherry Medium Osborne.

Le plat principal, une côte de bœuf, était accompagné de Yorkshire pudding traditionnel, d’une réduction riche, de pommes de terre fingerling rôties et d’une sauce béarnaise. Un réel festin minimaliste. Le Château Haut-Bages-Libéral, 5ème Grand Cru Classé de Pauillac, était sublime avec sa robe sombre et ses riches tannins.



Dans la plus pure tradition de l’Angleterre victorienne, le service suivant était constitué d’une série de créations salées : Welsh rarebit (plat gallois à base de pain grillé et de cheddar fondu), ris croustillants, Scotch egg (œuf dur enrobé de chair à saucisse et pané), champignons sautés sur des toasts et œufs cuits au four. La star de la soirée, un rare Bordeaux Château Haut Brion, Premier Cru Classé 1978, s’est parfaitement mariée à ces délicieuses saveurs.



De retour dans la véranda, nous avons dégusté des scones anglais natures et aux raisins, avec de la crème caillée et une sélection de confitures aux fruits rouges. Un porto Ruby 2003 de Churchill ou du café étaient offerts au choix, de même qu’un coffret bien rempli de cigares. Une conclusion parfaite à une soirée particulièrement agréable.

George Schulte
Vice-Chargé de Presse

Partners