Chaîne Online News

Actualités en ligne / News On-Line

Dubaï Dinner

le 25 mars 2013

Le dîner organisé à 'Table 9 de Nick et Scott' a constitué une soirée des plus inédites. Par le passé, j’avais eu l’impression que nous étions toujours à la merci de ce qui était proposé au menu général d’un établissement. Mais un réel sentiment de défi était perceptible pour le dîner du Bailliage ce lundi 25 mars.


 
Le jury de dégustation s’était vu confier le soin de sélectionner un menu parmi deux choix possibles. Et si la tâche de choisir cinq plats parmi dix et les vins pour les accompagner peut s’avérer délicate, la mission a été réalisée avec un certain succès. Une sélection de vin plus réduite aurait certainement suffit, mais les mets avaient été superbement conçus. Un véritable plaisir pour les palais, encourageant des essais avec chacun des plats pour trouver l’équilibre entre textures, saveurs, couleurs et goûts.



Le plat principal a été sans aucun doute la star de la soirée. L’agneau parfaitement rosé avec grattons et purée de tomates offrait un délicieux mélange de textures et de saveurs dans chacun des éléments du plat. C’était une expérience s’inscrivant dans la plus pure tradition de la Chaîne, en particulier parce qu’elle était accompagnée par le meilleur vin de la soirée, un Syrah 2009 d'Afrique du Sud.



Auparavant, le homard puis la limande avaient fait appel à un vin différent. Un seul vin doux aurait été parfait avec le pré-dessert, un crumble décomposé à la rhubarbe, aussi délicieux qu’il ait été, et avec les deux desserts politiquement incorrects « pour lui et pour elle », alliant respectivement chocolat et noisette, et fraise et basilic.
                                                                                                                             Photo (c) Table 9 by Nick and Scott

 
Néanmoins, les deux chefs de Table 9, Nick Alvis et Scott Price, sont probablement les jeunes professionnels les plus talentueux et les plus sous-estimés de Dubaï à l’heure actuelle. Leurs progrès méritent d’être surveillés. À mon avis, toute occasion de dîner en leur compagnie devra être saisie !!!

Fraser Martin, Chancelier Honoraire

Partners