Chaîne Online News

Actualités en ligne / News On-Line

Philippines Chapitre

Manille, le 16 mars 2013

Bailliage de Manille

Je regarde comme mon plus grand bonheur
de posséder un cœur qui se souvient de ses bons amis
(Richard II) Acte II, scène 3, Bolingbroke à Percy


Le Bailliage de Manille a organisé son 41ème Chapitre, plus grand événement du calendrier 2013, au Shangri-La Hotel de Makati.
 
Le gala de cette année était spécial pour deux raisons : premièrement, il a donné lieu à l’intronisation de 16 nouveaux membres au sein du Bailliage de Manille, preuve concrète de l’attrait de la culture culinaire exclusive de la Chaîne ; et deuxièmement, il rendait hommage au plus grand poète et dramaturge au monde, William Shakespeare.



Le Bailli Délégué des Philippines Michel Lhuillier, en sa qualité de Membre du Conseil Magistral, a présidé la Cérémonie des Intronisations. Il était secondé par Donald Hall, Membre du Conseil Magistral de Macao. En outre, nous avons bénéficié de la participation spéciale d’Amparito Lhuillier, Bailli de Cébu. D'autres membres et invités venus de Cebu et de contrées plus lointaines nous avaient également honorés de leur présence.



Le Dîner de Gala a nécessité plusieurs mois de préparation afin de développer le concept, concevoir le menu, choisir les vins et les associer, un par un, avec chacun des plats.

Élaboré par les mains expérimentées du Maître Rôtisseur Paul Lenz et avec l’approbation des membres avisés du Bailliage de Manille et de leurs invités, le dîner a été, de l'avis de tous, exceptionnel. Chacun des plats était un chef d’œuvre et chaque bouchée, un hommage de marque au grand dramaturge.


 
La présentation du menu, à la fois ingénieuse et pleine d’esprit, a entremêlé des citations tirées des pièces les plus célèbres de Shakespeare avec des éléments choisis de chacun des plats. La touche shakespearienne était amplifiée par des extraits de théâtre filmés à l’époque du noir et blanc, et vivifiée par des interprétations en direct d’une sélection d’actes par le comédien Jeremy Domingo.



Dans son ensemble, l’événement a offert une symbiose glorieuse et sophistiquée entre la poésie élégante du Barde et la vision culinaire moderne du Chef Paul Lenz. Nous aimerions à penser qu’il a dû nourrir l'esprit de Shakespeare !
 
Federico Borromeo, Bailli

Partners